La base du projet

14 jours, 2 filles sur 1 île peuplée de 60 habitants.

L’idée part d’un projet de construction d’une maison en terre crue. Un workshop y est organisé en avril avec des volontaires de toutes nations. Tous sont là pour la même chose, travailler avec ce qu’il y a sous nos pieds et à portée de main: la terre, l’essence de cette île.

On nous parle de rythme de vie plus lent, de l’omniprésence de la nature, du respect des lieux et des gens, de culture, mais aussi d’actions, de résistance et donc d’espoir. En ces temps de dépressions européennes, il semble indispensable de permettre à ces gens de s’exprimer, mais surtout aux autres de les écouter.

Nous profiterons donc de cet événement autour de la construction traditionnelle pour tenter de saisir ce qui rend cette île si particulière, ce mode de vie décalé…

Pendant que les travailleurs se saliront les mains, nous arpenterons l’île pour rencontrer les habitants afin de saisir des témoignages et construire une réflexion sur l’esprit insulaire qui y règne. Pour laisser parler ceux grâce à qui ce bout de terre battu par les vents n’est pas complètement abandonné aux brebis et aux chèvres !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s