2 jours en Crète et débarquement à Gavdos

Kalispera tout le monde!

Retour sur notre arrivée en saint terre crétoise:

Jeudi: arrivée sur Xania / La Canée : on a raté l’arrêt du bus de l’aéroport à la maison de Kalliopi (une crétoise qui nous hébergeait gentiment), du coup on a fêté cette première défaite avec la Mythos, bière locale, qui depuis, ne nous quitte plus (l’eau est très chère en Crète).

Vendredi: visite du village potier Margheritas, à 2h de route de Xania. On passe du port à la montagne enneigée. On rencontre là bas un français qui a décidé de s’installer en Crète pour vivre de son artisanat. Il fabrique des instruments de musique (Ocarinas) en terre cuite, sans savoir y jouer. Une visite en plein cagnard, sous raki, sans manger, nous a finalement achevées alors que nous devions suivre un autre potier qui nous présentait les anciennes fabriques potières. Dur, mais ça en valait la peine. C’est aussi à ce moment là que nous avons réalisé que le nos lacunes en grec allaient nous jouer des tours pour rencontrer les autochtones.

En vrac:

– un monastère et un cimetière adossé à un parc animalier avec des autruches et des paons.

– 3kg d’agneau pour 15 personnes achetés au bar du coin pour le repas du midi (en fait à 17h)

– 1er coup de soleil. On l’a bien cherché.

– 1er souvlaki arrosé de rakomelo (raki+miel), offert gracieusement par Yoannis (qui au passage nous a proposé de bosser l’été pour son kebab…bah oui le tourisme connaît peu la crise)

Samedi: Départ pour Paleochora, au sud-ouest de la Crète. Village touristique, pittoresque, avec une mer incroyablement transparente et turquoise…1er bain. Charlotte a plongé avec ses lunettes…On vous raconte la suite en vidéo, bientôt.
Une rencontre agréable avec Michel, journaliste sportif du journal La Marseillaise, critique de football qui n’aime pas le football. Passionnant!
Après des heures d’attente, on a finalement embarqué sur le ferry avec les vélos, nos mille sac à dos…
…sur le bateau, des Grecs jouaient de la lyra et chantaient en cœur. Traditionnellement votre…
On est arrivées à Gavdos vers minuit et ça a été le branle-bas de combat jusqu’à 2h du matin pour monter les tentes sur la plage de Sarakiniko, au Nord-est de l’ile.

Publicités

3 commentaires

    1. contentes de faire rire l’assemblee! on est au comissariat de police de Gavdos. le policier nous fait cuire des oeufs…jusque la, tout est normal! on essaye de mettre a jour notre epopee ces jours ci mais on a rarement acces a internet… bisous! (et oui pour le nudisme c’est clair qu’ici ca pose pas de problemes!)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s